S.A.R.A.H, mon HTPC, ma domotique … et moi (nous) !

sarah_logo

 

Cet article qui ne pouvait attendre pour vous présenter SARAH, un énorme coup de coeur rencontré sur le Web et son installation chez nous.
Non, SARAH n’est pas une femme !!!
Bien qu’elle puisse être bavarde, il s’agit en fait d’un ensemble de programmes codés par Jean-Philippe Encausse permettant au travers d’un micro(phone) d’executer des requêtes quelconques vers toutes sortes d’objets communiquant (TV, domotique, aspirateurs, ordinateurs, …).

Imaginez-vous affalé dans votre canapé à la fin d’une longue journée d’hiver. La nuit tombe plus vite que prévu car il pleut… Vous souhaitez allumer la lumière, fermer les volets et écouter le dernier album d’Adèle… Dites-le simplement à Sarah et elle exécutera tout ça ! Et ça fonctionne du tonnerre ! D’où mon coup de coeur.

Dans cet article, je ne vais pas présenter en long, large et travers SARAH car il suffit pour ça de visiter le blog de Jean-Philippe, mais plutôt vous présenter le système tel qu’il fonctionne chez moi, avec mes maigres (rachitiques !) connaissances en Java Script. Il s’agit donc surtout d’un témoignage de bon fonctionnement au centre d’un foyer familial.

Comme vous le savez peut-être, notre maison est équipée d’une box eedomus pour piloter entre autres lumières et volets. Une fois encore, cette box ne nécessite aucune connaissance technique. Un peu de logique et le tour est joué ! Inutile aussi d’être propriétaire, les modules venant s’interfacer avec l’installation actuelle.

Pour revenir à SARAH, elle ne fonctionne pas sur une box dédiée. Sous licence WTFPL (do What The Fuck you want to Public License  – littéralement « licence publique foutez-en ce que vous voulez ») , ce programme gratuit et libre s’installe simplement sur un ordinateur équipé de windows 7 ou 8. Bien soutenu par son créateur ou encore toute une communauté google+ à votre écoute, il nécessite tout de même quelques pré-requis que vous trouverez ici. Je précise que le serveur évoqué dans ce lien n’est pas obligatoire ou conseillé. Cela concerne les personnes souhaitant décentraliser la partie serveur de l’application sur une autre machine…
Fourni comme un simple ZIP, il suffit de décompacter le contenu dans un répertoire de son choix. Après avoir installé .NET 4.5 Framework et éventuellement le nécessaire pour le kinect si vous en utilisez un, vous n’aurez plus qu’à exécuter le serveur (nodeJS) puis le programme client d’interface homme/machine… Et c’est tout !

Avant de vous détailler le matériel, je vous joint ci-dessous l’architecture de SARAH.
Complexe au premier abord, il faut imaginer une multitude de processus tournant en tâche de fond et dialoguant entre eux. Un peu comme faire du Lego, vous pouvez ainsi jouer avec la caméra du kinect (reconnaissance faciale ou gestuelle, QRCode, hologramme), le micro du kinect ou un autre micro pour la reconnaissance vocale, les HP, les objets…
V3KinectArchi

Le MATOS ;-)

Le projet SARAH a donc été le facteur déclencheur de la mise à jour de notre HTPC (Home Theater Personnal Computer). Pour remplacer le mac mini hébergeant plex et parfois limité en puissance, j’ai du remettre les mains dans l’assemblage d’un ordinateur. Un nouveau Core I5 épaulé d’un SSD et de 8Go de RAM vient prendre place dans le salon, le tout dans un très beau boitier Node 304 de Fractal Design. Merci père Noël !
IMG_1414 Très compact, ce boitier peu aussi embarquer jusqu’à 6 disques durs … de quoi voir venir !
Windows 8.1 est donc de la partie et vient chatouiller nos habitudes d’Apple Addict. J’en  profite aussi pour mettre un bon point à Microsoft qui a su me séduire avec son nouveau  Windows. Certes, j’ai suffisamment de recule pour apprécier le changement induit par  l’interface « Métro » car voilà plus de 10 ans que Windows était simplement synonyme de  travail et non de domicile.
Le boitier est donc venu s’insérer naturellement dans le meuble en béton cellulaire que nous avons créé pour notre installation « cinéma ». Le facteur WAF est donc pleinement respecté car aucun fil n’est visible, le format est réduit et le silence est de mise (la PS3 fait plus de bruit !).

Pour nous entendre, SARAH nécessite un micro performant. J’ai testé sous windows 7 en multiboot sur le mac mini la PS3 Eye. Bien que le micro soit de bonne qualité, c’est bien trop limite pour entendre un ordre à plus de 2-3 mètres… SARAH étant développé pour exploiter le Kinect, j’ai donc du faire l’acquisition d’un kinect d’occasion (chez Micromania).
Une précision quant au Kinect : Il existe 2 versions; l’une pour PC et l’autre pour XBox. Ne cherchez pas la version PC car elle est plus chère et adaptée à un usage proche (elle voit bien de prés mais pas de loin). Privilégiez la version XBox qu’on peut trouver pour moins de 40 euros. Elle est adaptée au actions lointaines, ce qui est le cas ici. Attention toute fois d’acquérir aussi l’adaptateur USB sans quoi elle ne pourra se brancher à l’ordinateur. J’en profite aussi pour préciser que le kinect n’aime pas l’USB3. Réservez donc un port USB2 pour elle, quitte à mettre votre souris/clavier en USB3 !!!

Pour que SARAH puisse parler, j’ai aussi fait l’acquisition d’un tout petit kit d’enceintes USB. En effet, si le HTPC est connecté à l’ampli du home cinéma en optique, ce dernier n’est pas toujours allumé (pour raison évidente d’économie d’énergie). Reste que la bascule entre mini HP et Ampli n’est pas automatique ce qui reste un point à améliorer…

La partie « Software » !

Sous Windows 8.1 et sa couche de drivers ou autres logiciels incontournables (Chrome, Firefox, Notepad++), j’ai donc installé SARAH ainsi que le pré-requis. J’ai aussi installé la voix de Virginie (même si je ne la connais pas :-P) bien meilleure que celle de Windows 8 d’origine.
J’ai ensuite installé XBMC pour le mediacenter (pilotable par SARAH) ainsi que WAMP Serveur pour remplacer la partie serveur du Macmini (besoin domotique).
iTunes est bien là aussi… Fallait bien garder le cordon avec Apple !
VNC est installé pour prise à distance (réseau interne uniquement). Cela évite de démarrer la TV pour configurer un truc…
Enfin, j’ai basculé le téléchargement de torrents sur cette machine et ajouté 2 disques durs en RAID partagé sur le réseau pour centraliser les données multimédias du foyer.

Tout ceci tourne maintenant 24H/24 depuis 15 jours sans plantage ! XBMC est parfois à redémarrer car il « lag » un peu mais c’est tout…!!!! Coté consommation, je table sur 40-50W en moyenne mais il ne dépassera jamais les 100W en pleine charge (spécificité hardware calculée). A creuser…

Revenons à SARAH ! :

Le HTPC et le kinect en place, cela donne ça :
Installation Sarah

SARAH s’administre très simplement… Une fois lancé, vous vous rendez via votre navigateur sur la page de SARAH (http://AdresseIP:8080).
La fenêtre suivante s’affiche :
sarah_home
Cette fenêtre donne accès aux différents modules installés (aucun au départ), leur documentation et leur configuration.
Un lien vers le « store » permet de télécharger des nouveaux plugins.

Un plugin est composé d’un minimum de 3 fichiers mais 2 seulement concernent l’utilisateur dans la majorité des cas :
Le fichier JS, programme javascript, qui exécutera les instructions vers les objets destinataires et un fichier XML comportant la grammaire à analyser par SARAH.

Inutil de m’aventurer plus loins dans cet article et pour plus de détail, voici le lien vers la page de documentation qui vous permettra de rebondir vers les sous-pages.

Je pense donc avoir fait le tour du principal. A l’heure où je tape cet article, je suis encore à configurer les modules eedomus et XBMC. Non pas qu’ils ne fonctionnent pas, mais surtout on cherche vite à adapter leur contenu à notre environnement. On souhaite personnaliser un maximum SARAH pour la tailler sur mesure à notre quotidien.

- « SARAH, je vais me coucher ! »
- « Bonne nuit. J’éteints tout et sécurise la maison. »

 

D’ailleurs, coté familial, et même si ma femme garde un oeil moqueur de tout ça, elle cherche tout de même à utiliser SARAH de temps en temps. C’est tellement plus pratique, surtout quand on est seul et qu’on a pas peur d’être ridicule, de demander oralement d’écouter telle radio ou d’éteindre telle lumière…
Si avec moi ça marche à 95%, avec une voix aiguë, il faut parfois insister (mais seulement parfois hein !!!).

Pour finir, j’aime comparer SARAH – et tout ce que ce système implique avec la domotique en général – à la création de la télécommande pour TV ou les vitres électriques. On peu encore entendre les echos du passé sur la nécessité de ces appareils et leur bien fondé. Je pense sans me tromper que les détenteurs de tels appareils à l’époque étaient traités de fainéants ou d’excentriques. Pourtant, aujourd’hui, en 2014, allez sortir une voiture sans vitres électriques ou surtout une télévision sans télécommande !!!!!

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>